Une gencive en bonne santé est de couleur rose et ne saigne pas lors du brossage ou lorsqu'on mange. Selon l’enquête de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD) menée en ligne auprès de 32 421 personnes et dévoilée par nos confrères du Parisien, sur les 76 % de Français sondés qui affirment avoir les gencives qui saignent régulièrement, 64 % ne le considèrent pas comme un motif de consultation et seuls 9 % d'entre eux se rendent chez leur dentiste à ce sujet.  Vous pouvez trouver plus de l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK sur notre site.

L'inflammation de la gencive, également appelée gingivite, est courante et toucherait 7 adultes sur 10 à un moment de leur vie. Elle est due à la présence de plaque dentaire, une pellicule composée principalement de bactéries, de sucre et d'acides. Non traitée, la gingivite pourra dégénérer en parodontite : la gencive se détache alors de la dent, permettant à l'inflammation d'atteindre les os, avec pour conséquence ultime le déchaussement des dents. Il est donc primordial d'adopter une bonne hygiène dentaire. Le meilleur des kits de blanchiment dentaire pour avoir des dents plus blanches

 

La cause principale de gingivite est une mauvaise hygiène bucco-dentaire. La bonne santé des gencives passe par un brossage consciencieux de vos dents pour éviter que la plaque dentaire s'épaississe et forme du tartre. Pour un brossage efficace, quelques règles simples sont à respecter. L’UFSBD recommande de se brosser les dents 2 fois par jour matin et soir pendant 2 minutes, de la gencive vers les dents, en utilisant du dentifrice fluoré afin de diminuer le risque de caries. Il convient également de préférer une brosse a dents souple et de la changer dès que les poils sont usés, tous les trois mois au maximum.

 

Il est enfin recommandé par les autorités sanitaires de consulter votre dentiste au moins une fois par an, qui effectuera un examen minutieux de vos dents ET de vos gencives et pratiquera un détartrage de vos dents. Reste que les soins dentaires sont particulièrement mal remboursés par la Sécurité sociale : le détartrage est remboursé à 70 % sur la base de tarifs conventionnels, qui varient selon que le patient à plus ou moins de 13. Sur demande de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui s'était engagée à ce que les Français puissent se faire soigner les dents sans rien débourser, la Caisse nationale d'assurance maladie.

 

 

De l'importance de la santé bucco-dentaire des seniors