Pour une consultation chez un chirurgien-dentiste, extraction d’une dent, soins des inflammations suite un détartrage, plombage pour changer la couleur de vos dents, blanchiment, ou encore si vous avez besoin d’un traitement de carie d’une ou plus de dents, ces soins généralement sont exercés sont dépassements d’honoraires, et tous les dentistes facturent à la hauteur de la base de la sécurité sociale. Les traitements des maladies de gencives et la stomatologie ne sont pas remboursés. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus de lampe à polymériser dentaire sur www.athenadental.fr

Toutes les mutuelles offrent des garanties portant sur les soins dentaires, et dont les remboursements peuvent s'échelonner de 100 à 500% voire davantage pour certaines. Si les soins dentaires courants peuvent être complétement remboursés à la fois par la Sécurité sociale et une mutuelle classique, certaines interventions peuvent toutefois nécessiter d'opter pour une mutuelle sans plafond sur les garanties dentaire.

 

Il faut néanmoins savoir que les remboursements dentaires d’une mutuelle dépendent des cotisations que l’on verse mais aussi, parfois, de son état de santé à la signature du contrat d’adhésion. Le remboursement dentaire et les conditions varient d’une institution à une autre, mais aussi les conditions d’adhésion et les mensualités. Au final, une bonne mutuelle dentaire sans plafond permet de ne pas redouter la venue chez le dentiste, ou, autrement dit, le moment où il faut donner sa carte vitale et carte bleue au dentiste.

 

La Sécurité sociale prend en charge l'intégralité des dépenses pour les jeunes jusqu'à 16 ans, sur la base du tarif de convention, et parfois pour des personnes plus âgées souffrant de pathologies avérées et validées par l'Assurance maladie. Pour toutes les autres personnes devant recourir à l'orthodontie, la Sécurité sociale rembourse jusqu'à hauteur du tarif de convention fixé à 193,50 euros (100%). Mais le coût réel des frais d'orthodontie est bien plus élevé : comptez 600 euros environ par semestre sur une durée de trois ans. Il est donc indispensable d'opter pour une mutuelle dentaire qui propose de solides garanties de remboursement pour ce poste.

 

Leur principe diffère d'une simple mutuelle dentaire en proposant sur une année un remboursement sans limite des soins et peuvent même prendre en charge les dépassements d'honoraires. Un autre avantage est que la validité de la souscription à une mutuelle dentaire sans plafond est immédiate : couverture dès la signature, pas de délai de carence.

 

Les dentistes ont dit qu’ils n'arrêtent pas le progrès !