Malheureusement, les réductions successives des services couverts par le régime et le refus systématique des gouvernements de tenir compte de l’évolution des technologies en dentisterie font que ce régime, déjà bien mince, est maintenant désuet. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe à polymériser et lampe à photopolymériser sans fil. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Or, le contrat du gouvernement avec les dentistes couvrant les soins donnés aux enfants de moins de 10 ans et aux prestataires d’une aide financière de dernier recours et les personnes à leur charge est échu depuis le 1er avril 2015. Cela signifie que, pendant les trois dernières années, le gouvernement n’a pas considéré que le régime public de soins dentaires était suffisamment important pour renouveler cette entente.

 

Depuis 2015, le gouvernement n’a fait aucune proposition pour améliorer la couverture et la qualité des services. Il est pour le moins ironique que le Parti libéral du Québec propose maintenant de bonifier le régime actuel en couvrant les enfants de 16 ans et moins et les aînés à faible revenu, alors qu’il a rejeté du revers de la main toutes les demandes proposées par l’ACDQ.

 

Outre Québec Solidaire, qui propose une couverture universelle des soins dentaires, le silence du Parti québécois et de la Coalition Avenir Québec est inquiétant pour les parents, les aînés et les plus démunis. La présente élection doit être pour tous les partis l’occasion d’exprimer clairement leurs intentions quant à la couverture et au financement des soins buccodentaires. Ils répondraient ainsi à une préoccupation majeure des électeurs et électrices.

 

Depuis toujours, les partis politiques prennent des engagements en campagne électorale. Cependant, depuis 1982, la couverture des soins dentaires n’a pas cessé de s’effriter. Prenons l’exemple de la prévention, non couverte pour les enfants de moins de 10 ans assurés par le régime, alors que nous savons qu’elle peut diminuer les coûts et améliorer la santé buccodentaire. Est-ce que, au-delà de la rhétorique électorale, la santé buccodentaire des Québécois est importante pour nos politiciens?

 

 

 

 

Les secrets d’une bonne hygiène bucco-dentaire