La technique du blanchiment des dents se pratique lorsque les colorations sont internes (âge, coloration génétique…) et que le détartrage ne suffit pas à les atténuer. « Si désormais les produits et les méthodes utilisés respectent totalement l’intégrité de l’émail, d’autres considérations entrent en jeu, et les opérations de blanchiement doivent être bien réfléchies » souligne le docteur Dupeyrat, chirurgien-dentiste. « La teinte des dents est liée à la pigmentation de la peau, à la couleur des lèvres et des gencives. Même éclairci, le sourire doit toujours être en harmonie avec le reste du visage. C’est la première impression qu’une personne dégage, il doit donc être totalement adapté à sa morphologie et même à sa personnalité. Blanchiment des unité dentaire dents« Le sourire hollywoodien a fait son temps. Il faut désormais des sourires personnalisés » explique-t-il. Le praticien doit également bien juger de l’intérêt d’un éclaircissement. « Si la dentition comporte des défauts, ils ne seront que plus visibles une fois celle-ci éclaircie » précise le spécialiste. Il existe depuis maintenant une dizaine d’années plusieurs techniques qui éclaircissent l’émail et redonnent de l’éclat à la dentition. Elles se sont considérablement améliorées depuis leurs débuts et permettent désormais d’obtenir une couleur très naturelle sans provoquer d’effets indésirables majeurs. La technique La plus courante est celle du « home bleaching ». Votre dentiste fabrique une gouttière en plastique souple, adaptée à votre dentition, dans laquelle vous placez un gel le plus souvent à base de péroxyde d’hydrogène. Vous appliquez ensuite cette gouttière sur vos dents et la gardez durant la nuit pendant trois semaines environ. Cette même technique peut se faire au cabinet. Le produit est alors plus concentré (il passe de 22 à 35 %), l’application dure 25 minutes et trois à cinq séances sont nécessaires, à raison d’une tous les 15 jours. Une nouvelle méthode plus efficace et pratiquée en lampe frontale pas cher cabinet vient d’être mise au point. Il s’agit de déposer du péroxyde d’hydrogène à 35 % dans une gouttière que l’on maintient fortement sur les dents et qui est placée sous une lampe UV. Les résultats sont encore plus probants. Grâce à toutes ces techniques de blanchiement, la dentition s’éclaircit d’environ un ou deux tons et l’effet dure environ 5 ans, à condition d’éviter les boissons et le tabac qui jaunissent les dents, d’avoir une bonne hygiène dentaire et de faire des détartrages régulièrement. Les inconvénients Le seul effet secondaire observé est une hypersensibilité au chaud et au froid qui peut être traitée par la prise de comprimés de fluor après le blanchiement. Le prix De 300 à 1 600 €uros en fonction de la coloration des dents et de la technique employée. Le Blanchiment Le plus souvent, le parfait détartrage – nettoyage et une hygiène quotidienne efficace permettent de conserver la couleur initiale et naturelle des dents ou de la retrouver. Pour obtenir des dents plus blanches que nature, des traitements sont possibles. Ils sont réalisés au cabinet dentaire en totalité ou mis en oeuvre au cabinet dentaire et continués à domicile. Mais des dents blanches entourées d’une gencive en mauvais état ne donnent jamais un beau sourire. Il faut aussi des gencives en bonne santé. La teinte naturelle des dents est due à la translucidité et à la teinte de l’ensemble de ses constituants : émail, denture, pulpe. Les dents n’ont pas toutes la même teinte, ni la même forme suivant les personnes.