“Ceci est produits dentaires une révolution…” Singeant Steve Jobs, le fondateur d’Apple, les Guignols de l’info pourraient bien s’amuser de la situation. Pourtant, c’est un changement notable des pratiques dentaires que s’apprête à effectuer le groupe, auquel appartient le site Euroteknika de Sallanches. Numérisation, modélisation et usinage de la prothèse dentaire, avec le projet Lyra, le groupe GACD-Euroteknika promet aux dentistes de gérer l’ensemble de la chaîne de fabrication en un seul rendez-vous. CFAO, pour “conception et fabrication assistées par ordinateur”, le terme est quelque peu barbare mais doit permettre à l’avenir aux dentistes de fabriquer eux-mêmes, de façon rapide et facile, leurs propres prothèses dentaires. Avantage pour le patient : un seul rendez-vous localisateur apex suffira pour réaliser l’intégralité du processus au lieu de trois voire quatre actuellement. « C’est une avancée considérable dans les zones rurales où il faut parfois faire de nombreux kilomètres pour aller chez le dentiste, » argumente Olivier Rembry, responsable du projet baptisé Lyra. « Auparavant, tout était physique, nous voulons passer au tout numérique » poursuit Armand Stemmer, PDG du groupe GACD. Concrètement, le rendez-vous chez le dentiste devrait s’effectuer de la manière suivante : cinq minutes de numérisation avec une caméra 3D pour l’empreinte des dents. Cinq minutes de modélisation avec éventuelles retouches effectuées par le dentiste. Un quart d’heure d’usinage avec choix du matériau puis pose.