On parle de carie « quand la dent est attaquée par certaines bactéries » et si on ne fait rien, avec le temps, cette attaque fragilise la dent et y fait un trou, indique Dr Gaye. C’est la destruction progressive de la dent. Pour bien comprendre ce que c’est, il faut savoir que la dent « n’est pas seulement l’organe dur et blanc qu’on voit dans la bouche », précise-t-elle. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Une dent est composée de plusieurs couches, détaille-t-elle : « Ce qu’on voit dans la bouche, c’est la couronne, mais il y a une autre partie qui se trouve sous la gencive, c’est la racine. C’est ça qui permet à la dent d’être implantée au niveau de l’os de la mâchoire. C’est comme un arbre », avec une partie externe, visible, et une partie enfouie.

 

Une dent est composée de plusieurs couches. La première est l’émail qui, selon Dr Gaye, « sert de bouclier, il permet de protéger tout ce qui se trouve après ». Sous l’émail, il y a la dentine, encore appelée l’ivoire.

 

Sous la dentine, « il y a le paquet vasculo-nerveux », formé d’artères, de veines et de nerfs reliés les uns aux autres. Ces vaisseaux sanguins et nerfs s’unissent dans un tissu central mou, la pulpe, dont dépend la vie de la dent. « Mais on a également une partie de dentine au niveau des racines, qui va protéger le paquet vasculo-nerveux ».

 

De plus, notre bouche renferme de nombreuses bactéries – certains scientifiques parlent de « flore buccale », d’autres de « populations de bactéries ». Elles se déposent en permanence sur la surface des dents, formant ce qu’on appelle la plaque dentaire ou le biofilm buccal.

 

Ce qu’on mange et boit, surtout quand c’est sucré, perturbe l’environnement habituel de la bouche. Si on ne fait rien, cette perturbation peut conduire les bactéries à attaquer petit à petit l’émail, puis la dentine, et à la formation d’une carie.

 

 

 

Engager la responsabilité de son dentiste