Notions de base d’occlusion et de dentition L’occlusion dentaire La dentition chez l’homme comporte deux dentitions qui se succèdent; la dentition temporaire et la dentition permanente; Les dents temporaires ou dents de lait sont au nombre de 20. Leur éruption s’échelonne de l’âge de ±6 mois à ±30 mois; La dentition permanente apparaît entre les âges de ±6 à 13 ans et comprend 28 dents (32 avec les dents de sagesse); La période de transition pendant laquelle les dents temporaires et permanentes sont en bouche se nomme “dentition mixte“; Les dents sont alignées sur deux arcades, une par mâchoire; Chaque arcade dentaire permanente comprend normalement 4 incisives, 2 canines, 4 prémolaires et 4 molaires (6 molaires en comptant les dents de sagesse); Les dents de sagesse, situées à l’arrière des arcades, sont des troisièmes molaires qui font rarement éruption en bouche. Quand faut-il consulter ? Si les formes ou la place des dents ne leur permettent plus de s’emboîter convenablement lors du serrage, la mandibule se décale alors pour obtenir cet emboîtement. Cette position d’adaptation de la mandibule peut aboutir à des crispations des muscles des mâchoires ou à des difficultés dans l’articulation de la mandibule. Les mouvements sont alors contrariés ou douloureux. La situation est aggravée si le patient serre beaucoup les dents comme c’est le cas dans les situations de stress. Alors les difficultés musculaires peuvent se transformer en Micro Moteur véritables blocages et les douleurs de la région articulaire irradier tout le côté de la tête. Les troubles musculo-squelettiques En fait, cette position décalée de la mandibule passe inaperçue dans la plupart des cas et les patients supportent très bien cette situation… Jusqu’au jour ou d’autres soucis s’additionnent. Si le patient serre des dents la nuit, ou s’il est stressé durant son travail, le déplacement de la mandibule peut perturber la posture du crâne sur la colonne vertébrale. Apparaissent alors des douleurs du cou ou des épaules. L’ensemble de la posture du corps peut être affectée par un déséquilibre mandibulaire important et prolongé. Mais bien d’autres causes peuvent aboutir à ces douleurs générales qu’on désigne du terme de troubles musculo-squelettiques (TMS). Les dents et l’occlusion sont-elles responsables de ces douleurs qui vous gâchent la vie et que vous avez du mal à identifier ? Il faut alors consulter votre chirurgien-dentiste, ou votre médecin, et demander à ce que votre occlusion dentaire soit évaluée. L’examen est délicat et le diagnostic souvent difficile. Mais le traitement est simple. Il fait en général appel à des conseils comportementaux, ou des orthèses orales, voire à une équilibration occlusale. Quand on sait que 20% de la population serait affecté de désordres d’occlusion il est bon de ne pas oublier cette cause de troubles musculo-squelettiques. Lampe de blanchiment dentaire