Cette technique sûre et efficace s’appuie sur des données scientifiques, avec un recul clinique de plus de vingt ans. L’implant Implant Un implant est une racine artificielle en titane, qui soutient une couronne, remplaçant ainsi l’ancienne dent, sans abîmer les dents voisines. L’implant dentaire peut également stabiliser une prothèse amovible (dentier). Cette intervention, réalisée sous anesthésie locale, est totalement indolore. Les implants pour remplacer une dent L’implantologie est praticable dans la majorité des cas, mais il faut cependant s’assurer que le patient possède un tissu osseux de bonne qualité pour y fixer l’implant, ni trop mou, ni trop mince. Le cas échéant, il faudra alors envisager un bridge ou une prothèse amovible pour remplacer la ou les dents manquantes. ♦ En pratique Le praticien va ouvrir la gencive pour y placer une racine artificielle (en titane) directement dans l’os. Il est conseillé par la suite d’attendre quelques mois afin de garantir l’absence de rejet. Le succès est obtenu d’une part avec des investigations radiologiques très précises (scanner, radios panoramiques) et d’autre part grâce à l’application d’une méthode rigoureuse. La période d’attente permet l’ostéointégration, elle varie de 2 à 6 mois : l’os vient coloniser l’implant pour y adhérer fortement. Une prothèse provisoire peut être mise en place pendant cette période. Dans certains cas, il peut être nécessaire de réaliser une chirurgie parodontale (greffe, Lampe de blanchiment dentaire nettoyage de dentier réaménagement de la gencive autour de l’implant) afin d’améliorer l’esthétique. Il peut y avoir aussi une deuxième temps opératoire que l’on appelle “mise en fonction” : lors de la pose de l’implant dans l’os, la gencive est refermée par dessus, de manière à le laisser en “couveuse” pendant 2 à 4 mois. › Après l’ostéointégration, les implants sont prêts à recevoir la prothèse. Une empreinte permettra de reproduire de façon très précise, sur un modèle du Négatoscope dentaire Tabouret dentaire laboratoire, la position des implants. A partir de ce modèle, le laboratoire de prothèse réalise la dent artificielle qui sera vissée soit directement sur l’implant, soit scellée sur une pièce intermédiaire (inlay-core). Et après Vous devez assurer tous les jours une hygiène bucco-dentaire efficace pour éviter l’accumulation des bactéries. Un nettoyage entre les dents ou les implants, réalisé selon la taille des espaces avec un fil dentaire, des bâtonnets en bois ou des brossettes, est nécessaire car les poils de la brosse à dents n’atteignent pas ces régions. En effet, cette hygiène dentaire quotidienne permet de maintenir la bouche en bonne santé et d’éviter la multiplication de certains micro-organismes qui peuvent entraîner des maladies inflammatoires sur la gencive et l’os qui soutiennent aussi bien les dents naturelles que les implants. Des rendez-vous de contrôle sont donc indispensables pour intercepter les premiers signes avant-coureurs d’une pathologie éventuelle pouvant mettre en péril le résultat final.