À cause de l’anxiété et de la peur de l’anesthésie dentaire, nombre de personnes évitent tout simplement de consulter un dentiste. stérilisation autoclave Limes endodontiques Cela peut entraîner d’autres problèmes plus graves. Les infections dentaires affectent non seulement le système bucco-dentaire, mais aussi d’autres organes du corps. Ces personnes ont plus de chances de développer des maladies cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux ou encore du diabète. Heureusement, de nombreux dentistes sont formés pour prendre en charge les patients qui sont sujets à cette réticence ou à cette appréhension. Les causes de la phobie de l’anesthésie dentaire D’une manière générale, la peur de l’anesthésie dentaire apparait à la suite d’une mauvaise expérience lors d’un soin dentaire ou d’effets secondaires désagréables. Cette phobie des dentistes est également accentuée chez les personnes qui sont victimes de violence conjugale et d’abus sexuels durant leur enfance. Mais cette peur peut également être d’origine psychologique. La vue des divers outils et équipements étalés sur la table peut occasionner de l’appréhension chez certaines personnes qui sont suffisamment anxieuses. Les dentistes doivent mettre en confiance leurs patients. Comprendre leurs besoins est une excellente approche pour les aider à surmonter leur phobie. Surmonter ses peurs : quelques conseils Vous pouvez vous distraire lorsque vous vous trouverez dans le fauteuil du cabinet. Essayez de vous détendre en écoutant de la musique. Certains cabinets sont pourvus de téléviseurs placés à l’attention des patients. D’autres proposent des distractions qui vous font oublier vos craintes. Essayez les techniques de relaxation et contrôlez votre respiration. Cela va ralentir votre rythme cardiaque et détendre vos muscles. Une autre technique est la relaxation musculaire progressive qui consiste à tendre et à détendre tour à tour vos groupes musculaires. Le recours à des sédatifs reste un excellent choix. Les options sont multiples : l’anesthésie locale, les sédatifs oraux ou les intraveineuses. Si votre problème persiste, n’hésitez pas à consulter un psychologue. Il vous sera d’une aide précieuse dans le traitement de votre phobie. Différentes approches peuvent être réalisées, comme l’exposition thérapeutique directe. Elle consiste à exposer le patient aux éléments redoutés, comme une aiguille, et cherche à réduire ses peurs de manière progressive et contrôlée. Alors que la gestion du comportement peut sembler inquiétante, cette technique vous permet de vous habituer progressivement à des choses nouvelles, inconnues. Certains professionnels vont suggérer localisateur apex moteur endodontie l’hypnose. Cette méthode a fait ses preuves chez certains patients. L’objectif en est de transformer vos peurs en sensations agréables. Des CD d’hypnose à écouter chez soi sont disponibles dans les rayons des magasins. Bien choisir son dentiste Choisissez un dentiste en qui vous avez entièrement confiance. Si un de vos parents est dentiste, n’hésitez pas à faire appel à ses services. Lorsque vous vous rendez chez votre praticien, faites-vous accompagner. Cela peut vous aider à vous sentir plus à l’aise. Une bonne communication avec votre dentiste peut vous aider à réduire votre stress. Par exemple, demandez-lui d’appliquer une pommade anesthésique avant de pratiquer l’anesthésie locale. Cela endormira votre gencive et atténuera la douleur. Votre dentiste est un allié précieux, il trouvera les mots justes pour vous mettre à l’aise dans la perspective d’une anesthésie dentaire.