Dans le cadre de la compétition de la Journée nationale de la santé bucco-dentaire en milieu scolaire, une cérémonie a été organisée, jeudi, au siège du ministère de la Santé pour récompenser les lauréats qui ne sont autres que des élèves et des établissements éducatifs. Ainsi, des élèves du niveau préscolaire, préparatoire et scolaire se sont vus décerner des prix pour leurs travaux de dessin. Vous pouvez vérifier plus de Thermosoudeuse médicale sur www.athenadental.fr

D’autres prix ont été également remis aux établissements éducatifs, aux équipes de santé scolaire et universitaire et aux associations opérant dans le milieu scolaire. “Cette compétition qui s’inscrit dans le cadre de la célébration de la semaine nationale de la santé bucco-dentaire, qui a démarré depuis le 16 février dernier à l’initiative des ministères de l’éducation et de la santé, vise à inciter les élèves à s’exprimer en matière de protection de leur santé bucco-dentaire”, a indiqué Kamel Hajjem, directeur du cycle primaire au ministère de l’Education. Qu'est-ce que les caractéristiques de la lampe LED scialytique D-500(L) ?

 

Il a ajouté que son département s’emploie actuellement en collaboration avec le ministère de la santé à lancer des campagnes de sensibilisation afin de diffuser la culture sanitaire dans les écoles primaires, collèges et lycées, surtout, à l’heure où certaines maladies constituent aujourd’hui une menace pour la santé des élèves. A partir de l’année prochaine, a-t-il dit, le ministère accordera plus d’attention à la prévention de l’hépatite A, et ce, en raison de sa propagation récemment dans certaines écoles.

 

C’est l’une des meilleures manières de préventions», dit-elle. Pour sa part, Dr. Patrick Hescot affirme que se brosser quotidiennement «c’est l’estime de soi, la qualité de vie et le bien-être». Au dire de Dr. Djaha Alain, président de l’Association des odontostomatologistes de Côte d’Ivoire (Aosci), il y a plus de maladies parodontales que de maladies carieuses. Car, le taux de prévalence de carie en Côte d’Ivoire est de l’ordre de 67% tandis que celui de maladies parodontales est estimé à près de 80%.

 

” Des campagnes de sensibilisation et de prévention seront ainsi menées par des équipes médicales dans les différents commissariats régionaux de l’éducation”, a-t-il ajouté. De son côté, la Directrice Générale de la Santé, Nabiha Falfoul a indiqué que l’objectif de cette compétition est d’encourager les élèves à diffuser la culture sanitaire et à protéger leur santé bucco-dentaire, soulignant que le taux de caries dentaires chez les enfants est de 60%.

 

 

Pourquoi la parodontite est-elle à la mode chez les dentistes ?