La parodontite est en réalité une gingivite évoluée. L’inflammation qui était initialement localisée à la gencive s’étend progressivement aux autres structures sous-jacentes de support de la dent. Le point sur cette affection qui représente la première cause de perte de dent chez l’adulte. La gingivite et la parodontite sont des inflammations qui peuvent s'avérer problématique pour la mastication et provoquer à la longue une chute des dents. Pourtant, une bonne hygiène dentaire suffit bien souvent à éviter cette affection. De plus, certains médicaments permettent de soulager les douleurs et de diminuer l'inflammation en attendant de recevoir des soins dentaires adaptés. De la gingivite à la parodontite Initialement, seules les gencives sont touchées : elles sont rouges, gonflées, douloureuses et saignent facilement lors du brossage. Une bonne hygiène buccodentaire et un traitement permettent généralement d’en venir à bout. À défaut, cette gingivite s’amplifie et s’étend aux tissus voisins, érodant l’os alvéolaire qui maintient la dent en place. Cette érosion détruit ensuite les ligaments dento-alvéolaires et rend la dent mobile. Le saignement des gencives est souvent le premier signe d'une gingivite. En général, il n'est pas douloureux et se produit lors du brossage des dents. En cas de gingivite aiguë, les gencives deviennent rouges, enflées et sensibles, au point de gêner la mastication. Dans les cas les plus graves, il peut y avoir des écoulements de pus, accompagnés de mauvaise haleine. Elle finit par se déchausser, par tomber ou par nécessiter une extraction. C’est ainsi que la parodontite est la principale cause de perte de dents chez l’adulte ! Gingivite, parodontite, quelles causes ? Les problèmes de gencive proviennent le plus souvent d'une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Des bactéries présentes dans la bouche se fixent sur les dents, formant une pellicule lampe frontale dentiste : la plaque dentaire. Non contrôlé, ce dépôt recouvre les dents et s'infiltre progressivement entre celles-ci et les gencives. Les sels minéraux contenus dans la salive se déposent alors sur la plaque pour former du tartre, une couche rugueuse où les bactéries sont à l'abri de la brosse à dents. Divers facteurs favorisent le développement de la gingivite comme la consommation d'alcool, le tabac, certains médicaments ou les modifications hormonales en cours de grossesse. Elle peut également être liée à une maladie infectieuse, à une maladie du sang ou à la prise de certains médicaments. Une prothèse mal adaptée peut également provoquer une inflammation des gencives. Les traitements des douleurs de gencive Le dentiste procède à un détartrage minutieux et profond, suivi d’un polissage pour empêcher la plaque d’adhérer à nouveau sur les surfaces dentaires. Il nettoie également les poches gingivales. Si celles-ci sont très profondes, la chirurgie s’impose. Des antibiotiques sont prescrits ainsi que des bains de bouches antiseptiques. Qui risque une parodontite ? À quantité équivalente de tartre, la vitesse de développement de la parodontite est variable d’une personne à une autre, selon le type de bactéries buccales et l’immunité développée face à ces bactéries. Mais de nombreuses maladies et troubles métaboliques prédisposent à la parodontite, comme le diabète de type 2, la maladie de Crohn,micromoteur marathon la leucopénie, la nettoyeur ultrason moniteur patient trisomie 21 et le Sida. Et surtout, excepté l’hygiène buccodentaire, de très nombreux facteurs peuvent favoriser la survenue d’une parodontite : une mauvaise position des mâchoires, un mauvais alignement des dents, un bridge, une couronne ou un appareil orthodontique mal ajustés, une faiblesse du tissu conjonctif de soutien, la survenue d’un diabète, certains médicaments (pilules contraceptives, corticoïdes), les changements hormonaux pendant la grossesse ou la puberté, le tabac, le grincement des dents, une carence en vitamines, une alimentation trop riche en sucre ou en féculents, etc. Un brossage trop énergique et une utilisation agressive du fil dentaire peuvent aussi favoriser l’infection. bac à ultrason De la parodontite à la crise cardiaque ! Attention, la parodontite, par un processus inflammatoire, peut être à l’origine de maladies cardiaques. C’est ainsi que les personnes souffrant de troubles parodontaux sévères présentent aussi plus de cardiopathies ! unité dentaire mobile nettoyeur ultrason