Il paraît que mâcher du chewing-gum aide à prévenir les caries et à préserver la bonne santé de nos dents. Qu’en penser ? Quels sont les effets du chewing-gum sur les dents ? Faut-il s’y mettre ? FAUT-IL MANGER DU CHEWING-GUM POUR DE BONNES DENTS ? Du chewing-gum, mais sans sucre ! Si les chewing-gums sont bons pour les dents, il s’agit uniquement des chewing-gums sans sucre, c’est-à-dire ceux dans lesquels le sucre a été totalement remplacé par des édulcorants (xylitol, sorbitol, manitol). En effet, le sucre est à proscrire car il est cariogène. Rappelons que les bactéries naturellement présentes dans notre bouche se nourrissent de sucre et produisent des acides qui attaquent l’émail des dents. En revanche, les édulcorants possèdent un fort pouvoir sucrant mais n’apportent pas de glucides (de sucre) ni de calories, et ne favorisent donc pas les caries. Pour la santé de vos dents, seuls les chewing-gums sans sucre (aux édulcorants) sont envisageables. Les chewing-gums stimulent la salivation matériel dentaire Le mode d’action des chewing-gums passe par la salivation. En effet, lorsque l’on mastique un chewing-gum, la production de salive augmente. Or celle-ci favorise l’élimination des débris alimentaires et notamment du sucre qui contribuent à la formation de la plaque dentaire et des caries. La salive aussi contribue à neutraliser l’acidité produite par les bactéries buccodentaires. Enfin, cette hausse de la salive augmente la teneur en calcium et en phosphate, deux éléments qui aident à renforcer l’émail des dents. Certaines expérimentations ont montré que mâcher un chewing-gum après avoir consommé un produit sucré augmente de lampe frontale pas cher près de 50 % l'élimination du sucre présent à la surface des dents. Quant aux études cliniques, elles confirment que mastiquer un chewing-gum sans sucre pendant 20 minutes après un repas peut aider à prévenir la carie dentaire. Un chewing-gum après le repas du midi C’est ainsi que mâcher un chewing-gum sans sucre après le repas du midi fait partie des nouvelles recommandations formulées par l’Union française de la santé buccodentaire (UFSBD). Attention, le chewing-gum ne remplace pas le brossage des dents (deux fois par jour, matin et soir, pendant 2 minutes), mais intervient en complément. Rappels des autres consignes d’hygiène buccodentaire : - Passer un fil dentaire après le brossage du soir. - Compléter le brossage avec un bain de bouche une fois par jour. - Utiliser un dentifrice fluoré adapté à l’âge. - Changer sa brosse à dents dès que les poils commencent à se recourber et au minimum une fois tous les trois mois. - À défaut de chewing-gum, se rincer la bouche avec un verre d’eau après un grignotage (lequel est d’ailleurs déconseillé). - - Prendre rendez-vous chez le dentiste tous les ans minimum pour un détartrage. Faut-il se forcer à mâcher du chewing-gum ? Inutile de vous forcer à mastiquer du chewing-gum si par ailleurs vous respectez bien les autres consignes d’hygiène buccodentaire et si vous ne grignotez pas entre les repas. Vous devez également considérer les quelques inconvénients « gazéifiants » du chewing-gum sans sucre. Les édulcorants fermentent dans notre système digestif et peuvent favoriser la production de gaz à l’origine de flatulences. Le simple fait de mastiquer augmente la quantité d’air avalé, favorisant là encore les gaz et donc les éructations… Le mieux est de tester le chewing-gum après le repas du midi et de constater vous-même les inconvénients avant de décider ou non d’adopter cette habitude buccodentaire complémentaire…