Parmi les soins dentaires les plus courants chez le dentiste il y a le traitement des caries, le détartrage et le fait de dévitaliser une dent selon les cas. Ce dernier soin est mal connu des patients. On sait qu’il existe, que le dentiste nous le pratique, on connaît son nom mais c’est à peu près tout. Et pourtant il nous soulage de bien des douleurs. Vous pouvez savoir plus de lampe à polymériser sur www.athenadental.fr

Après que l'on ait mangé, il reste sur les dents des aliments et des liquides, contenant des sucres et des amidons. Les bactéries, qui vivent aussi dans la bouche, se combinent aux débris alimentaires et forment des acides. L'acide peut finalement détruire l'émail protecteur recouvrant les dents, et entraîner la formation de cavités, dénommées caries dentaires. Une carie dentaire peut aboutir à une infection accompagnée d'une douleur et d'une inflammation.

 

La raison principale qui engendre la dévitalisation d’une dent est la carie. La pulpe subit une agression carieuse. Une inflammation se développe, ce qui provoque des douleurs. A ce stade, la carie peut parfois encore être soignée et la pulpe peut alors cicatriser. Mais, si la carie est trop importante, l’inflammation de la pulpe progresse et aboutit à ce que l’on appelle « la pulpite irréversible ». A partir de ce moment-là, la pulpe ne peut plus être sauvée : on doit la retirer et donc dévitaliser la dent.

 

Sous l'émail de la dent se trouve la pulpe dentaire, un tissu mou qui contient des nerfs, des vaisseaux sanguins et du tissu conjonctif. La pulpe dentaire s'étend de la couronne de la dent jusqu'à la racine. Si la carie atteint la pulpe dentaire, il est nécessaire de procéder à une dévitalisation. Il faut compter entre 30 minutes (pour une incisive, qui contient un canal par exemple) et 1 h 15 (pour une molaire qui contient 3 voire 4 canaux) pour dévitaliser une dent. Le temps diffère selon le nombre de racines et de canaux que contient une dent.

 

Les bactéries enfermées dans la dent sont des bactéries anaérobies, c’est à dire qu’elles n’ont pas besoin d’oxygène pour vivre et se multiplier. Elles sont généralement considérées comme étant les plus toxiques. La dent dévitalisée devient un foyer infectieux qui peut avoir des retentissements sur tout l’organisme.

 

Moins de prévention, c'est plus de caries