La pose d’implants dentaires est une intervention quasiment routinière pour le chirurgien dentiste. Cela dit, elle se passe en plusieurs étapes et des examens rigoureux sont pratiqués avant le jour J. Pour rappel, un implant dentaire est une racine dentaire artificielle destinée à tenir une dent artificielle de manière temporaire ou permanente. Vous pouvez vérifier plus de lampe à photopolymériser sur matériel dentaire.

Grâce à la gamme complète de solutions proposées par Dentsply Sirona Implants, les professionnels dentaires savent qu’ils pourront assurer l’intégralité du processus de traitement implantaire permettant de restaurer la fonction, l’esthétique et la confiance chez leurs patients. Dans certains cas, votre chirurgien dentiste vous fera également passer un scanner afin de déterminer au mieux votre structure osseuse. Bien évidemment, toute source d’infection, d’inflammation ou tout autre problème étant découvert sur la partie à opérer sera traité avant d’envisager le remplacement des dents.

 

SmartFix est un concept de traitement qui permet de fournir aux patients édentés une prothèse complète fixée immédiatement, portée par quatre implants seulement. Le concept SmartFix comprend un pilier angulé accompagné d’un porte-pilier court et flexible facilitant la manipulation.  L’option d’angulation du puits d’accès aux vis dans la prothèse permet d’améliorer l’esthétique et la fonction de la restauration. Retrouvez cet article sur : www.lefildentaire.com - "Des solutions pour tout le processus de traitement implantaire : de la planification à la restauration définitive avec Dentsply Sirona Implants". Il y a deux façons de réaliser la procédure. La première se passe en 2 étapes : tout d’abord, la pose de l’implant et quelques semaines plus tard, la pose du pilier, le pilier étant le piquet qui relie la dent artificielle à la racine artificielle. 

 

Les derniers résultats publiés sur les implants OsseoSpeed Profile montrent une préservation osseuse, une augmentation du volume des tissus mous et une récupération de la muqueuse kératinisée chez les patients présentant une atteinte des tissus mous. Le Docteur Robert Nölken, privat-docent, co-auteur de l’étude, explique : « Nous avons constaté une amélioration très importante au niveau des tissus mous péri-implantaires lors du suivi. Ceci nous permet d’obtenir un résultat esthétique satisfaisant chez les patients présentant un biotype fin. »

 

Pourquoi les implants dentaires coûtent-ils si cher ?