Les expressions cancer de la bouche, ou cancer de la cavité buccale, désignent toutes les lésions cancéreuses située au niveau de la bouche. Ils font partie des cancers des voies aérodigestives supérieures. Ce sont des cancers dont la fréquence a beaucoup augmenté depuis quelques décennies, dans tous les pays riches. On sait maintenant que l'alcool et le tabac, et plus encore la combinaison de ces deux produits sont les principaux facteurs de risque, mais une origine virale semble également être une cause croissante, au moins dans certains cas ou pays.  Quand vous avez besoin de comprendre en détail, vous pouvez vérifier plus de camera dentaire sur www.athenadental.fr

Le cancer de la bouche appartient à la catégorie des cancers des voies aérodigestives supérieures, au même titre que le cancer des amygdales par exemple. Il touche le plus souvent les lèvres ou la langue. Un peu plus rarement, d’autres organes peuvent aussi être touchés par le cancer de la bouche. Parmi eux figurent essentiellement le plancher buccal (situé en dessous de la langue), le palais dur et mou, la muqueuse tapissant la face interne de la joue, les gencives et les glandes salivaires.

Souvent visibles, les premiers signes d’appel du cancer buccal sont negligés par le patient, ce qui entraîne une découverte tardive du cancer dans de nombreux cas. Lorsque les cancers de la bouche sont diagnostiqués à un stade précoce, le pronostic est généralement bon. Les chances de survie dépendent en première ligne du volume tumoral et de l’extension éventuelle de la tumeur aux ganglions lymphatiques et à d’autres organes. Près de 90% des cancers de la cavité buccale se manifestent aux endroits suivants: cavité buccale (lèvres, plancher buccal, gencive, joues, palais), partie supérieure du pharynx (amygdales, base de la langue), partie inférieure du pharynx (autour du larynx) et larynx (cordes vocales).

Consultez dès l’apparition des premiers signes de cancer de la bouche, à savoir l’apparition de plaques rouges ou blanches sur les lèvres ou dans la bouche, des douleurs persistantes dans la cavité buccale et/ou dans l’oreille, la formation d’une "bosse" sur une lèvre ou la langue, des saignements de la cavité buccale, une cicatrisation anormalement lente d’une plaie de la bouche, un engourdissement de la langue ou des lèvres, des difficultés pour articuler les mots, des dents qui bougent, une mâchoire enflée, des joues épaissies et un gonflement des glandes salivaires.

 

 

La gauche veut protéger les dents des citoyens