Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

Les Québécois ont la pire santé bucco-dentaire au pays

Le 17 December 2018, 07:19 dans Humeurs 0

Les Québécois ont la pire santé bucco-dentaire au pays selon une étude indépendante commandée par l’Ordre des hygiénistes dentaires du Québec. Selon cette étude, la province affiche le taux le plus élevé de caries chez les enfants. Ainsi, 42 % d’entre eux commencent la maternelle avec au moins une carie. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Autre constat préoccupant: environ 5700 enfants subissent chaque année une chirurgie dentaire sous anesthésie générale en milieu hospitalier, ce qui aurait pu être évité par de la prévention durant la petite enfance. Ce triste bilan n’est pas faute de dépenses, puisque les Québécois déboursent environ 3 milliards $ annuellement en soins buccodentaires, l’équivalent du quart des sommes totales dans ce domaine au pays.

 

C’est au Québec que l’on retrouve le plus faible pourcentage de citoyens assurés. Seulement 39 % de la population de 45 ans et plus ont déclaré avoir une assurance couvrant les frais dentaires comparativement à 61 % des personnes du même âge dans le reste du Canada.

 

L’Ordre des hygiénistes dentaires exhorte donc le gouvernement à investir davantage, notamment dans les programmes scolaires en santé publique et de prévention à la petite enfance. Il réclame aussi que les patients puissent consulter directement un hygiéniste sans un examen préalable par un dentiste, comme cela se fait déjà dans les autres provinces canadiennes.

 

«Cela permettrait l’accès aux soins et aux services de prévention et d’hygiène dentaire à un coût moindre, à des populations plus démunies, car les hygiénistes dentaires peuvent se rendre à domicile, dans les établissements de personnes âgées ou handicapées ou en régions rurales moins bien desservies», a déclaré la présidente de l’Ordre, Diane Duval. Les coûts de ces approches coûteraient 33 % moins cher que ceux d’un cabinet dentaire, estime l’étude.

 

 

 

Soins dentaires : un cas d’école pour la réforme du système de santé

Soins dentaires : un cas d’école pour la réforme du système de santé

Le 14 December 2018, 07:41 dans Humeurs 0

« Transformer notre système de santé » est l’objectif très ambitieux fixé par Agnès Buzyn, ministre de la Santé, aux experts des cinq chantiers lancés en mars 2018 et qui doivent être conclus avant l‘été. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Sur les 211 milliards d’euros de dépenses courantes de santé prises en charge en 2016 par la Sécurité sociale et l'État, les soins dentaires n’en représentent que 1,8% mais constituent un cas d’école des problèmes que ces chantiers devront traiter. Ces soins étant réalisés presque uniquement dans le secteur libéral ou mutualiste de ville, la question complexe des relations ville-hôpital ne se pose pas et son fonctionnement devrait donc être assez simple. Mais les difficultés rencontrées depuis deux ans pour renouveler la convention entre l’État, la CNAM et les dentistes montrent que ce secteur n’échappe pas au problème de fond de notre système de santé : comment concilier l’accès aux soins, leur coût et la rémunération des praticiens, sans disposer de mesure de la qualité.

 

La méthode du tarif unique appliquée par l’Assurance-maladie et l’État, conduit à un nivellement par le bas. Une méthode déjà choquante et inefficace pour les emplois peu qualifiés, mais inacceptable pour les professions à haut niveau de compétence et de responsabilité du secteur de la santé. Et qui risque de s'aggraver avec la mise en place du "zéro reste à charge".

 

Dans le domaine dentaire, des indicateurs simples et relativement objectifs permettent d’évaluer la situation sanitaire des Français : par exemple, le nombre de caries ou le nombre de personnes édentées, en fonction de l’âge. En 2006[1], les enfants français de douze ans avaient en moyenne 1,25 dent abimée ou manquante. Un progrès considérable puisqu’en 1987 la moyenne était de 4 dents abimées. 

 

Mais avec deux fois plus de dents abimées que les jeunes Allemands, Anglais, Suédois ou Hollandais, la France se place au onzième rang des pays européens. Et avec une personne sur six édentée à 65 ans, la France est trois fois moins performante que la Suède, un tiers moins efficace que l’Allemagne, mais deux fois meilleure que les Pays-Bas, confirmant qu’il faut du temps pour que les efforts de prévention appliquée aux enfants entrainent une amélioration pour les générations âgées.

 

 

 

 

Caries : une nouvelle technique pour faire repousser l’émail des dents

 

Caries : une nouvelle technique pour faire repousser l’émail des dents

Le 13 December 2018, 08:21 dans Humeurs 0

L'émail qui recouvre nos dents est un matériau étonnant. Il est le plus dur de notre corps et permet à nos dents de continuer à remplir leur rôle, malgré les agressions acides et les fortes variations de température auxquelles il peut être soumis. Ceci grâce à une structure hautement organisée. Malheureusement, en cas de perte, l'émail ne se régénère pas. Et cela peut faire mal... Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Mais aujourd'hui, des chercheurs de la Queen Mary’s School of Engineering and Material Science ont peut-être mis le doigt sur une solution, avec un procédé capable de fournir des matériaux remarquablement ordonnés se comportant comme l'émail de nos dents. De quoi, espèrent-ils, aider à résoudre les problèmes de caries ou encore d'hypersensibilité dentaire.

 

Le mécanisme est basé sur un matériau protéique spécifique capable de déclencher et de guider la croissance de nanocristaux d'apatite à plusieurs échelles -- de la même façon que ces cristaux se développent lorsque l'émail dentaire se développe dans notre bouche. Cette organisation structurale est essentielle aux propriétés physiques exceptionnelles présentées par l'émail dentaire naturel.

 

Au-delà de l'émail, les chercheurs estiment que contrôler ainsi le processus de minéralisation ouvre la possibilité de créer des matériaux ayant des propriétés qui imitent différents tissus durs (os, dentine, etc.). Et l'étude fournit également un aperçu de l'impact des dysfonctionnements au niveau des protéines dans la physiologie et les pathologies humaines.

 

De 60 à 90 % des enfants scolarisés dans le monde et près de 100 % des adultes ont ou ont eu des caries, rapporte l'OMS (Organisation mondiale de la santé). En cause : une mauvaise hygiène dentaire (alimentation trop riche en sucres, boissons acides, etc.). La première phase de ces lésions résulte bien souvent d'une déminéralisation de l'émail, due à la dissolution des structures cristallines de la dent. Les bactéries présentes dans la bouche métabolisent les débris alimentaires et produisent des secrétions acides, dégradant l'émail. Si les populations bactériennes deviennent trop nombreuses, la déminéralisation commence.

 

Des chercheurs de l'université de Washington ont réussi à développer un traitement innovant en reproduisant le processus naturel de formation des dents. Les améloblastes, des cellules spécialisées dans la fabrication de l'émail, sécrètent des protéines, dont l'amélogénine. Mais leur travail s'arrête là : une fois la croissance de la dent achevée, les améloblastes meurent et ne peuvent donc plus reformer à nouveau de l'émail. Dans leur étude, publiée dans la revue ACS Biomaterials Science and Engineering, les chercheurs ont déposé sur la dent des peptides, en fait des fragments d'amélogénine, pour fabriquer une nouvelle couche d'émail.

 

 

Mâchoire qui craque : les causes possibles

Voir la suite ≫