Créer mon blog M'identifier

Pourquoi ai-je les gencives rouges ?

Le 28 juillet 2017, 05:59 dans Humeurs 0

L'accumulation de plaque dentaire est le plus souvent à l'origine de la gingivite. Elle se forme progressivement, à partir des débris alimentaires dont se nourrissent les bactéries buccales. A la longue, une sorte d'enduit finit par recouvrir la surface des dents, c'est le tartre. En pratique, il est important de consulter régulièrement son dentiste et de faire un détartrage tous les ans. Vous pouvez vérifier plus de Loupes dentaires sur outil dentiste

La gingivite est une inflammation dégénérative des gencives. Cette maladie de gencive est due à l’accumulation de plaque sur les gencives. Au brossage, les gencives peuvent saigner, mais outre ceci, elles ne causent aucune douleur. Le meilleur moyen pour contrer cette inflammation est tout simplement de déloger la plaque le plus souvent possible, soit en se brossant les dents et la langue au moins deux fois par jour, ainsi qu’en se passent la soie dentaire une fois par jour.

 

Plusieurs causes peuvent l’expliquer : l’hypersensibilité dentinale, des habitudes de brossage déficientes, l’utilisation d’une brosse à dents à soies trop rigides, ou une trop grosse pression exercée sur la gencive lors du brossage. Plusieurs solutions mineures pour contrer la récession gingivale peuvent être évoquées, telles que l’achat d’une nouvelle brosse à dents ou l’apprentissage d’une nouvelle technique de brossage.

 

En cas de gingivite débutante (les cas plus sévères nécessitent de consulter son dentiste), vous pouvez procéder vous-même à un massage des gencives et à des bains de bouche. Si l'inflammation ne cesse pas rapidement ou si elle progresse, le passage par le dentiste s'impose sans attendre davantage. Vous pouvez également procéder à un massage de vos gencives avec des jets dentaires qui ont aussi l'avantage de nettoyer les interstices inaccessibles aux poils de votre brosse à dents.

 

La gencive peut être abimée au contact d’un perçage buccal. À noter que cette pratique n’est pas recommandée tant du côté de l’Association dentaire canadienne (ADC) que de l’Ordre des dentistes du Québec (ODQ). Plusieurs mauvaises habitudes peuvent nuire aux gencives, telles que l’utilisation des dents pour déchirer quelque chose ou l’utilisation du cure-dents.   Si votre santé dentaire vous préoccupe, n’hésitez pas à consulter notre équipe de dentistes de Laval au Groupe dentaire API.

 

La sensibilité dentaire, combien de vous connaissez?

 

La justice néerlandaise confirme l'extradition du ''dentiste de l'horreur''

Le 27 juillet 2017, 05:47 dans Humeurs 0

Le "dentiste de l'horreur", un Néerlandais soupçonné d'avoir mutilé des dizaines de patients quand il exerçait dans le centre de la France, "sera présenté ce (jeudi) soir à un juge d'instruction de Bourges", a-t-on appris de source judiciaire. Mark van Nierop, 50 ans, également surnommé par les médias le "dentiste boucher", a été extradé par les Pays-Bas et était en route pour Bourges jeudi après-midi, a-t-on indiqué au parquet de Bourges. La justice néerlandaise avait confirmé peu avant Noël dernier son feu vert à l'extradition.  Quand vous souhaitez savoir beaucoup, vous pouvez chercher plus de Turbine dentaire sur www.athenadental.fr

Après une première décision du tribunal d'Amsterdam en novembre, Mark van Nierop, 50 ans, avait contesté son extradition en référé. Il assurait qu'il ne pourrait recevoir en France les mêmes soins psychiatriques qu'aux Pays-Bas.  Il disait souffrir de "problèmes psychologiques", dont des "problématiques d'identité sexuelle et tendances suicidaires" nécessitant un traitement particulier qui était disponible uniquement aux Pays-Bas selon lui.

 

Le "dentiste de l'horreur" est soupçonné de maltraitances, escroquerie et fraude. Recruté par un chasseur de tête néerlandais, Mark van Nierop s'était installé en novembre 2008 à Château-Chinon, dans la Nièvre (centre), la région étant un "désert médical". Certains de ses 2.800 patients ont souffert, après ses soins, de troubles allant "d'un début de septicémie à l'infarctus, en passant par toutes sortes de problèmes dentaires", selon le collectif de victimes. Les médias néerlandais ont également fait état de dents saines arrachées sans raisons valables ou de facturations abusives.

 

En infraction de son contrôle judiciaire, il s'était rendu au Canada en décembre 2013. La justice française avait alors lancé un mandat d'arrêt international et le dentiste avait été interpellé début septembre. Lors de son arrestation, il avait affirmé avoir tué sa seconde épouse en 2006 aux Pays-Bas et avait donc été extradé vers son pays d'origine. "Il était très disponible au départ et il pouvait vous accorder un rendez-vous du jour pour le lendemain à 7H30 le matin", a témoigné Gérard Martin, le mari d'une victime. Avant de se faire oublier et de s'installer en France, le dentiste était poursuivi aux Pays-Bas pour des faits similaires.

 

 

Effets du tabac sur la santé bucco-dentaire 

 

 

Comprendre l’utilité des radiographies chez le dentiste

Le 26 juillet 2017, 05:59 dans Humeurs 0

La radiographie dentaire est un élément important dans le suivi de votre santé bucco-dentaire. Elle vient en complément à l’examen visuel fait par le dentiste. La radiographie permet « de voir » ce qui se passe à l’intérieur des dents et des os grâce à des rayons X de faible intensité qui peuvent traverser ces structures. Les types de radiographie les plus courants pratiqués par le dentiste sont : la rétro-alvéolaire, le bite-wing, la radiographie panoramique.  Le matériel dentaire est dispensable pour les dentistes, et le stérilisation autoclave est le plus important. 

Les radiographies de vos dents et de la mâchoire constituent un complément nécessaire à l’examen dentaire réalisé par votre dentiste. En effet, il n’est pas rare qu’un problème se développe dans une région difficile d’accès, ce qui fait que votre dentiste ne sera pas en mesure de le détecter seulement grâce à l’examen. Par exemple, une carie dentaire qui se développe entre deux dents pourrait être invisible aux yeux de votre dentiste s’il ne réalise pas de radiographies pour la détecter.

 

Il existe différents types de radiographies qui permettent au dentiste d’examiner des éléments différents. Ce type de radiographie permet de détecter les caries dentaires qui se développent entre deux dents ou sous une obturation (plombage). Il s’agit d’images complètes de la dent et de sa racine. Elles permettent d’observer les tissus osseux qui supportent la dent, l’état des canaux radiculaires (canaux qui contiennent la pulpe dentaire, soit les vaisseaux sanguins et les nerfs) et de déceler la présence d’un kyste ou d’un abcès dentaire.

 

Le patient est placé assis ou debout devant l’appareil à radiographie panoramique. Le menton en avant, le patient mord un petit support de plastique horizontal. Le dentiste centre la tête du patient. Le patient ne doit plus bouger le temps de la radiographie (de 15 à 20 secondes). C’est l’appareil qui tourne autour du patient.

 

Les professionnels qui sont autorisés à vous soumettre à des radiographies ont reçu la formation nécessaire afin d’écarter les risques. Les femmes enceintes ou celles qui croient l’être doivent avertir les professionnels qui les traitent. En effet, il faut éviter les radiographies, particulièrement durant le premier trimestre de la grossesse afin d’éviter d’irradier le bébé. 

 

Les questions courantes sur l'orthodontie

 

Voir la suite ≫