Créer mon blog M'identifier

Mauvaise hygiène bucco-dentaire : quels sont les risques ?

Le 16 November 2018, 08:33 dans Humeurs 0

D'après une enquête UFSBD en partenariat avec Pierre Fabre Oral Care menée en janvier 2018, 74 % des Français respecteraient les consignes d'hygiène bucco-dentaire : deux brossages des dents quotidiens, pendant au moins 2 minutes ! Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Une mauvaise hygiène bucco-dentaire peut avoir des conséquences sérieuses sur la santé. Au premier rang de ces désagréments, on retrouve bien sûr la fameuse carie dentaire.

 

Concrètement, si la plaque dentaire (constituée de bactéries, de salive, de résidus alimentaires) n'est pas éliminée régulièrement, celle-ci entreprend d'attaquer l'émail de la dent jusqu'à former un « trou » : c'est la carie. Non traitée, celle-ci peut progresser jusqu'à l'os et provoquer un abcès dentaire, voire la chute de la dent cariée.

 

La gingivite correspond à une inflammation de la gencive : cette maladie parodontale très fréquente se caractérise par une sensibilité dentaire inhabituelle (lorsqu'on croque dans un fruit ou lorsqu'on mange un aliment très froid ou très chaud, par exemple) et une gencive qui saigne facilement au brossage.

 

Provoquée par une accumulation de la plaque dentaire (qui, avec le temps, se transforme en tartre), la gingivite peut évoluer en parodontite si elle n'est pas traitée rapidement : cette maladie parodontale qui atteint les tissus profonds et l'os de la mâchoire est irréversible et peut entraîner une mobilité des dents voire une chute.

 

Comment protéger mes dents ? Deux brossages quotidiens durant 2 minutes minimum s'imposent pour conserver une bonne hygiène bucco-dentaire. Avec ses poils souples et arrondis qui vibrent à haute fréquence, la brosse à dents électrique Inava Hybrid permet un brossage efficace (elle élimine 10 fois plus de plaque entre les dents*) tout en douceur pour le respect de l'émail et des gencives. À adopter !

 

Des études rapportent des liens entre ces maladies sérieuses et la gingivite et la parodontite. Rappelons que ces deux infections de la bouche amènent respectivement une inflammation des gencives qui peut dégénérer en inflammation des os des mâchoires.

 

Pourquoi ces liens? Les bactéries en trop grand nombre dans la bouche peuvent pénétrer le système sanguin et atteindre le reste du corps. En s’infiltrant ainsi dans l’organisme, ces bactéries pourraient causer les graves maladies que nous venons de voir.

 

Les problèmes de santé que nous avons mentionnés sont graves. Ils ont plusieurs causes, mais peuvent découler d’une hygiène dentaire insuffisante. Voilà donc une raison suffisante d’intervenir et de corriger cette situation.

 

 

Une bonne santé bucco-dentaire est essentielle pour prévenir et contrôler le diabète

 

Une bonne santé bucco-dentaire est essentielle pour prévenir et contrôler le diabète

Le 15 November 2018, 07:28 dans Humeurs 0

Il existe effectivement une relation bidirectionnelle entre la santé bucco-dentaire et le diabète: les personnes atteintes d'une maladie parodontale présentent un risque 20 à 30 % plus élevé de contracter le diabète, et celles atteintes de diabète sont 1,5 fois plus susceptibles de contracter une maladie gingivale. La bonne nouvelle, c'est qu'une bonne santé bucco-dentaire chez les personnes atteintes de diabète peut contribuer à réduire les niveaux de glycémie. Ce n'est que l'un des liens puissants révélés par la campagne « Perio & Diabetes » que SUNSTAR et la Fédération européenne de parodontologie (EFP) lancent aujourd'hui à l'occasion de la Journée mondiale du diabète. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : unité dentaire portable et compresseur dentaire. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

Environ 80 % des personnes de plus de 30 ans présentent une forme ou une autre de maladie gingivale (gingivite sous sa forme modérée et parodontite sous sa forme la plus grave). Cela correspond à 750 millions de personnes souffrant de problèmes de gencives à l'échelle mondiale. La situation n'est pas plus positive si l'on examine les données du diabète: à l'échelle mondiale, 415 millions de personnes souffrent de cette maladie, et on estime que 212 millions vivent avec un diabète non diagnostiqué. En outre, ces deux maladies sont fortement liées. 

Pour une personne souffrant de ces deux maladies simultanément, le risque de développer des complications issues du diabète plus tôt est plus élevé, puisque les problèmes de gencives sont des maladies inflammatoires qui augmentent l'inflammation générale dans le corps. Cela a pour conséquence d'accroître la résistance à l'insuline, et entraîne un contrôle de la glycémie moins bon. De ce fait, les deux maladies empirent, et sont plus difficiles à contrôler.

 

D'après les experts, parmi les premiers signes d'une maladie gingivale figurent les gencives rouges ou enflées, les saignements ou les traces de sang après le brossage, des dents paraissant plus longues et des espaces accrus entre les dents. Que certains de ces signes soient détectés ou pas, les recommandations de soins bucco-dentaires basiques sont d'aller chez le dentiste deux fois par an, de se brosser les dents deux fois par jour, et de porter une attention particulière au brossage interdentaire. 

 

Comme l'expliquent les experts de SUNSTAR, l'hygiène interdentaire nettoie 85 % de la bouche, tandis que le brossage des dents n'en nettoie que 60 %. Le Dr Marzia Massignani, responsable principale des affaires scientifiques et des communications institutionnelles chez SUNSTAR, a déclaré : « Le diagnostic précoce du diabète et des maladies parodontales est essentiel si nous voulons améliorer la prévention et le traitement. Il est donc vital de sensibiliser le public à cette relation existante, et de fournir des outils utiles aux patients, aux professionnels et aux personnes à risque. »

 

 

Les Royens obligés de serrer les mâchoires avec la pénurie de dentistes

Le 18 October 2018, 10:01 dans Humeurs 0

En arrivant à Fresnoy-en-Chaussée il y a quatre ans, Sonia Prache a dû serrer les dents. La jeune mère de famille, originaire du Nord, a dû batailler pour obtenir un rendez-vous chez le dentiste. Un seul exerce encore à Roye. «  Aucun dentiste n’a voulu nous prendre dans les environs. Nous avons tenté à Roye, à Montdidier, à Moreuil… Nous avons été obligés de garder le dentiste de mon mari, à Chaulnes.  » Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : lampe scialytique dentaire et lampe frontale. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

La situation a étonné la jeune femme, habituée à être reçue rapidement. «  Je suis de Lille et là-bas, vous prenez rendez-vous pour dans une ou deux semaines. Ici, si vous y arrivez, vous n’aurez rien avant mai. Il n’y a plus personne.  »

 

Et gare aux urgences. «  J’ai eu une dent qui se déchaussait pendant ma grossesse. J’ai dû me disputer pour obtenir un rendez-vous à Chaulnes. Ici, vous ne trouverez même pas un dentiste de garde à l’hôpital. »

 

Un patient de Rosières-en-Santerre victime d’une rage de dents a connu les mêmes mésaventures. Il a appelé différents cabinets dentaires : Rosières, Chaulnes, Bray-sur-Somme, Roye, Montdidier… Sans obtenir aucun rendez-vous ! Seul un dentiste d’Albert (situé à 27 km) a bien voulu s’occuper de lui en urgence, vu son état. Il ne le reverra pas avant le mois de mai.

 

Le seul dentiste à Roye, Christophe Dage, est installé depuis 1996. «  À l’époque, nous étions quatre praticiens, accueillant des collaborateurs  », autrement dit, de jeunes diplômés en chirurgie dentaire qui acquièrent ainsi leur première expérience. Mais depuis 2005, «  c’est extrêmement compliqué de trouver un collaborateur  » pour celui qui est seul praticien de la Cité gastronomique depuis le début des années 2010.

 

Christophe Dage explique ce phénomène par de «  mauvaises politiques de santé  » – «  même si 1 700 places ont été ouvertes pour les concours de cette année  » –, un développement des temps partiels dans la profession qui, pour un nombre égale de praticiens, propose moins de temps pour des soins. Enfin, «  les étudiants qui ont passé 6 années d’études à Reims ou à Lille n’ont pas forcément envie de s’installer à la campagne  ».

 

 

Les “sous-dentistes” vont débarquer en Belgique

 

Voir la suite ≫